Retour

Conservation du siège social de l’OACI à Montréal

Québec, le 22 mai 2013 – L’Association québécoise du transport aérien rappelle que l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a été la première division spécialisée de l’Organisation des Nations Unies (ONU) lorsqu’elle a installée son siège social à Montréal en 1946 suite à l’adoption de la Convention de Chicago. Depuis lors, toutes les organisations spécialisées du transport aérien (IATA, ACI, SITA, IFALPA) se sont assurées d’adopter Montréal comme siège principal de leurs activités. Par la présence de l’OACI, des agences spécialisées et de leurs représentants, la Ville de Montréal détient le titre de la capitale mondiale de l’aviation civile internationale.

En plus de positionner stratégiquement Montréal sur le plan des relations internationales, des centaines d’étudiants ont complétés leurs études à l’Institut de droit aérien et spatial de l’Université McGill ainsi que dans les différentes écoles de gestion des grandes universités de Montréal.

Le départ de l’OACI mènerait inévitablement au départ de toutes les organisations qui dépendent d’une collaboration étroite avec ses décideurs internationaux. La Ville de Montréal s’est construite une réputation enviable pour la tenue d’événements d’envergure internationale (Grand Prix de Formule 1, Festival  Juste pour Rire, Festival de Jazz) et elle doit absolument conserver son statut de pôle décisionnel et économique du transport aérien international.

L’Association québécoise du transport aérien (AQTA) regroupe tous les principaux intervenants de l’industrie du transport aérien au Québec, soit les transporteurs aériens (avions et hélicoptères), les écoles de pilotage, les aéroports, les entreprises de maintenance et de certification et les fournisseurs de produits et services liés à l’aviation. Pour les 147 membres de l’Association et pour l’industrie en général, l’Association québécoise du transport aérien travaille depuis plus de 35 ans à s’assurer, entre autres, que le transport aérien demeure un moyen de transport efficace et sécuritaire pour tous les citoyens du Québec.