Retour
Augmentation du trafic aérien mondial

Augmentation du trafic aérien mondial

L’OACI prévoit, pour le trafic aérien mondial exprimé en passagers-kilomètres réalisés, une croissance de 5,4 % durant 2012, ce qui représente un léger ralentissement par rapport à 2011.

Cette croissance plus faible que prévue indiquée par les statistiques de transport aérien s’explique essentiellement par les prix toujours élevés du pétrole et traduit une tendance similaire constatée avec le produit national brut (PNB) durant la même période. D’après IHS/Global Insight, organisme reconnu de prévisions économiques, le PNB mondial mesuré en parité de pouvoir d’achat (PPA)* en termes réels augmentera seulement de 3,4 % durant 2012, contre 3,7 % en 2011.

En termes d’impact régional, l’Union européenne (UE) sera la plus durement atteinte en 2012 puisqu’elle doit encore faire face à des dettes souveraines et des mesures d’austérité. Par contre, l’Asie/Pacifique connaîtra sans doute un essor certain en 2012, avec une croissance du PNB régional en PPA dépassant 5,8 % et une expansion du trafic aérien atteignant 8 %.

À plus long terme, on prévoit actuellement un taux de croissance annuel de 4,3 % du PNB exprimé en PPA pour l’économie mondiale en 2013 et 2014, années pendant lesquelles on s’attend à ce que le trafic aérien mondial croisse de 6,0 % et 6,4 % respectivement.

Voir graphique