Retour
Bourse du carbone européenne: la tension monte

Bourse du carbone européenne: la tension monte

L'agence de presse AFP rapporte qu'à quelques journées de la mise en application de la bourse du carbone européenne de l'aviation prévue le 1 janvier 2012, les positions semblent se raffermir. D'un côté, l'Union Européenne qui ne recule pas et insiste que cette bourse est légale et sera reconnue comme telle par la Cour européenne de justice. À l'opposé, les Etats-Unis d'Amérique qui, par le bias de la Chambre des représentants, a voté un projet de loi interdisant aux transporteurs d'acquitter cette taxe. La Chine a également vocalisé son mécontentement en menaçant l'imposition d'une taxe sur les aéronefs Airbus importés au pays. La secrétaire d'État Hilary Clinton a menacé l'Union Européenne de représailles économiques si la communauté ne changeait pas d'avis. Le Canada s'objecte également à l'imposition de cette taxe en affirmant qu'elle ne respecte pas les obligations internationales créées dans La Convention de Chicago laquelle est administrée par L'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI).